Depuis la naissance de Facebook en 2004, les médias sociaux se sont installés dans nos vies privées et professionnelles, et sont devenus quasiment incontournables. Facebook, Twitter, Pinterest, Linkedin… leurs réussites nous prouvent que le phénomène est loin d'être terminé, et le développement de nouvelles plateformes nous indique que cette tendance n'est pas passagère. Ces nouveaux médias ouvrent une voie de communication en ligne qui va au delà d'un site, vers une interaction "en direct", notamment avec ses clients et prospects. Est-ce adapté à toutes les entreprises ?

shake.png

Les médias sociaux en tant qu'outil marketing tiennent une place particulière dans le monde des affaires, surtout pour le B2B. Dans ces lieux virtuels d'interaction, il est parfois difficile de distinguer la frontière entre le “privé” et le “professionnel”. D’ailleurs, les plateformes les plus populaires - Facebook, Twitter ou Google+ - ne font pas vraiment la distinction : les comptes “pro” et “particulier” se mêlent d'une manière homogène. Situation délicate pour une entreprise souhaitant y participer...

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, promouvoir l'image de son entreprise au travers de ces réseaux n'est pas un loisir. Avec son e-réputation en ligne de mire, les enjeux pour une société ne sont pas du tout anodins. Même gratuite, l’utilisation de ces plateformes demande du temps et de l’énergie. Alors, comment implémenter ces nouvelles possibilités de communication ? Avec une bonne dose de complaisance et une certaine authenticité, dirons-nous… Mais plus concrètement, 
voici 4 conseils pour commencer :

1. Stratégie avant tout
- Choisissez vos plateformes médias en fonction des besoins de votre entreprise et pas selon vos goûts personnels ou ceux de vos collaborateurs. Recherchez les forces et les faiblesses de chaque plateforme pour déterminer si elle sert vos objectifs.

- Faites de la veille concurrentielle : vérifiez si les plateformes sont bien entretenues, examinez les contenus, lisez les commentaires des followers…

- Ne confiez pas la création de votre réseau aux stagiaires, ou aux ‘jeunes’ de vos bureaux sous prétexte qu'ils “connaissent bien Facebook”. Á moins de leur confier aussi la gestion de l'image de votre société, il y a des forts risques de dérapage.

2. Éviter trop de plateformes
- Régulez le nombre de plateformes selon les moyens disponibles pour les exploiter. Mieux vaut un compte unique bien géré, que plusieurs mal entretenus.

Pour faire le tri : Étudiez le fonctionnement de chaque plateforme ; elles ont toutes des styles et des caractéristiques différents. Si les subtilités d'une plateforme vous échappent, dans l’immédiat, choisissez-en une autre.

million.png

3. Contenu
Avoir un contenu qui vaut le détour est primordial. Mais souvent, l'effort nécessaire pour le trouver et le renouveler continuellement est sous-estimé.

- Définissez le type d'information que vous souhaitez diffuser, suivant vos objectifs. La fréquence du postage, le nombre de personnes disponibles etc., déterminera l'organisation à mettre en place.

- Prévoyez un calendrier éditorial avec au moins 3 mois d'avance. Les contenus seront bien évidemment différents pour chaque plateforme - il est difficile de prôner l’authenticité avec du copier-coller.

4. Patience
- Ne sous-estimez pas le temps de la mise en place de votre réseau, ni de son efficacité. Le développement de contenu, l'établissement d'un calendrier, l'écriture, l'édition, le temps de poster, les interactions, les réponses, et peut-être même la production de photos, de vidéos, sans oublier le graphisme, l'analyse… Une étude américaine (2) menée auprès de 462 PME montre que 43% d'entre elles passent 6 heures par semaine sur les médias sociaux.

gens.png

La valeur des médias sociaux se trouve dans les relations que nous construisons. Avant de vanter ses produits ou ses services, il faut engager un vrai dialogue - c'est la raison d'être des réseaux. L'échange en direct est une formidable opportunité de connaître les sentiments des personnes s'intéressant à votre activité.

Décourageant ? Pas nécessairement… La bonne nouvelle est que l’expérimentation est permise (et la gratuité des plateformes la facilite encore plus).  Le meilleur moyen de les découvrir est de sauter à pieds joints : choisissez un site, inscrivez-vous et faites-en le tour. Au début on se sent un peu perdu, mais très rapidement on commence à comprendre le fonctionnement, les intérêts… Par ailleurs, il y a de fortes chances que vous y trouviez déjà des clients et des connaissances.

Actuellement en France, les entreprises rechignent à s'aventurer pleinement sur ces nouveaux terrains - moins de 60% (3). Par manque de connaissance, manque de temps ou manque de moyens, cette démarche est souvent reléguée au bas de la liste des priorités. Mais ce chiffre change très rapidement… La démarche mériterait bien un peu de réflexion.


(1) Etude MEDIA VENTILO
(2) Etude Vertical Response
(3) Etude IDAOS
Illustrations : Nodrama

Sources :

How Much Time, Money Do Small Businesses Spend on Social Media? [Infographic]

Médias sociaux dans l'entreprise : bilan et nouveaux défis

Savoir Plus :

Etude IDAOS : Les entreprises et les réseaux sociaux : je t'aime moi non plus...

50 Chiffres Clés Social Média pour 2013

Pros & Cons of 6 Social Media Channels [Infographic]

Posted
AuthorCatherine Bonargent
CategoriesInternet