Nous avons assisté (en octobre et novembre 2011) à deux présentations de cette nouvelle technologie et nous sommes convaincus, les possibilités sont nombreuses. L'impression numérique en encre blanche ouvre de nouvelles voies de création jusqu'à aujourd'hui limitées à des techniques plus complexes… et plus chères. Nous avons pris quelques photos :

EXEMPLE2.jpg

Comme vous le voyez sur ces images, cette technique permet aussi l'impression en couleur sur support foncé. Il s'agit de plusieurs couches d'impression : d'abord en encre blanche, et ensuite en couleur (quadri). Ce procédé est facilement gérable avec le numérique, à partir d'un fichier d'impression standard.

Il ne faut pas s'attendre à retrouver le même rendu qu'avec la sérigraphie, mais avec quelques astuces et de l'imagination, l'effet est là. C'est aussi une question de texture - la sérigraphie dépose une vraie couche de couleur opaque, pendant que l'impression numérique peut donner un aspect plus naturel, qui respecte le grain du support choisi.

EXEMPLE1.jpg
EXEMPLE3.jpg

Le grand avantage, c'est le coût (moins cher que la sérigraphie) et aussi la possibilité d'imprimer en petites quantités - parfait pour des cartes de vœux, des invitations de prestige, ou même des cartes de visite. Porte documents, couverture de catalogue ou de rapport annuel… Avec l'impression numérique en encre blanche, les traitements "luxe" ne seront plus exclus par une question de budget - et on s'en réjouit !

Certains imprimeurs (visiblement aussi enthousiastes que nous) proposent même de faire des tests sur le support choisi. Nous en avons fait, et le résultat est vraiment à la hauteur de nos attentes. N'hésitez pas à en demander !

Recevez Design News : inscrivez-vous ici

Posted
AuthorCatherine Bonargent
CategoriesImpression