qkies.jpg

Alors que le débat fait rage outre-Atlantique, nous commençons tout juste à découvrir les Flash codes un peu partout en France et en Europe. Aussi appelés “QR codes”, ces pictogrammes noir et blanc vous permettent, par le biais de votre mobile, d’accéder à des données complémentaires : consulter un site internet, visionner une image, télécharger des applications, ou même composer un numéro… et bien plus de choses encore.

QR_code_billboard_28dayslater.jpg

En France, jusqu’ici, nous avons pu les apercevoir sur des points d’arrêts de bus de la RATP, dans la presse notamment pour des grandes marques (Décathlon, La Redoute, Les Pages Jaunes…), et sur des catalogues ou des prospectus. Ailleurs, les flash codes sont utilisés de façon bien plus audacieuses, comme sur des biscuits (à commander personnalisés avec votre propre flash code - sympa pour un salon professionnel…).

flashcode_Page_2.jpg

D'un point de vue publicitaire, l'intérêt est évident : faciles à générer et à programmer, les possibilités de créer des campagnes interactives sont presque illimitées - tant qu'il existe de l'imagination. Toutefois, n'oublions pas qu'une simple utilisation pour le côté amusant ou l'aspect novateur risque, à terme, de tuer le dispositif et de nuire à votre image ; d'autant plus si l'expérience utilisateur n'est pas à la hauteur de ses attentes.

ebay_bus_qr_code.jpg

Les flash codes ont le pouvoir de transformer une simple information en une expérience plus riche et plus profonde… C'est à nous, agences et clients, de trouver des utilisations significatives et efficaces pour cet outil potentiellement puissant.

En tout cas, il ne faut surtout pas s'en priver ! Alors que la circulation de l'information continue son accélération débridée, les flash codes ont toute leur chance de rentrer dans la "norme" de la communication d'ici peu…

Recevez Design News : inscrivez-vous ici

Posted
AuthorCatherine Bonargent